OPÉRATION HUITRES ET VIN BLANC

Dimanche 8 décembre 2019 - 10h, rendez-vous pour le traditionnel petit déjeuner à la clef joie et bonne humeur. Merci aux organisateurs pour ce moment très convivial.


Un bien joli périple

Novembre 2019, pour retarder et/ou  raccourcir  l’inévitable confrontation à la saison humide, la grisaille et à la baisse de luminosité en France métropolitaine, nous choisissons de nous échapper une quinzaine de jours début novembre, vers des cieux plus cléments, en Guadeloupe. Nous séjournerons au Moule, pour la deuxième année consécutive. Ce charmant endroit a gardé son authenticité identitaire, au XIXème siècle, il s’agissait du premier port sucrier de l’île !

Je vais trouver un vélo de route d’excellente qualité et en excellent état à louer à Saint François, à 15km du Moule. Grâce à lui, au départ du quartier du port de pêche du Moule, ou je loge, je vais pouvoir effectuer de chouettes sorties en empruntant  des routes départementales peu fréquentées par les voitures, car beaucoup plus sinueuses,  contourner  le centre ville régulièrement encombré, et ainsi mieux m’imprégner de la luxuriance de la végétation et apprécier tout le charme des habitations locales, régulièrement agrémentées de patios aux élégants moucharabiehs. Je vais aussi m’imprégner de la délicieuse anarchie dont font preuve les habitants pour aménager leurs extérieurs compte tenu des contraintes et des carences locales.

Je vais pouvoir sillonner vers le nord  le sud et l’ouest de Grande Terre, dans des conditions idéales  sous une température qui oscille entre 27 et 30 degrés, heureusement agrémentée de vent, soufflant quelquefois en rafales bien toniques, ainsi que de quelques courtes averses rafraichissantes bien opportunes. 

En route vers Les Abymes, le parcours est extrêmement vallonné, bordé de demeures créoles aux lumineuses couleurs acidulées, toujours parfaitement en harmonie . Ce sont ainsi des teintes claires de rose, beige, abricot, blanc, bleu, entre autres, qui habillent joliment les maisons, offrant des bouquets de couleur parmi la végétation tropicale  omniprésente. J’aurai encore l’occasion de rouler le long du littoral vers l’anse Bertrand, et à l’ouest vers Petit Canal en passant par  Morne à L’eau.

Pâturages où paissent de puissants bovins (il se dispute en Guadeloupe des concours de bœufs tirants), champs de canne à sucre, moulins à vent tombés en désuétude et abandonnés à la végétation envahissante se succèdent tout au long de mes parcours. Les guadeloupéens sont extrêmement prévenants et courtois avec moi, et toujours prompts à m’encourager d’un mot gentil ! je croise quelques cyclistes locaux. Cette parenthèse tropicale idéale offre, outre le vélo, de multiples opportunités de balades, randonnées (certaines assez physiques (chutes de carbet, montée à la soufrière..), baignade, toujours en synergie avec la nature luxuriante.

 

Bien à vous , Brigitte.


SAMEDI 16 NOVEMBRE 2019

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE

 

A.G.O. en présence de monsieur le maire Daniel FIDELIN et de monsieur l'adjoint aux sports

Jean-Luc GONFROY

 

 

 

         

Hommage

à notre collègue

Jean-Marie MURY

 

 

 

     Les nouveaux élus

 

 

 

 

 

                  Un bulletin de vote insolite

RÉSULTATS DE L'A.C.T.M

   L'A.G.O. EN IMAGES


INFO CODEP

Lors de l'AG du CODEP 76 le 10 novembre dernier, 2 anciens membres de l’ A-C-T-M ont reçu le diplôme et trophée de lauréats du brevet de cyclotourisme national. Bravo à Bernard DEHUS ancien président du club et Marie-Rose MORISSE qui ont sillonné les 90 départements français pour récolter les précieux tampons.

Nombreux sont les membres du club à participer à ces brevets (BPF et BCN) et quelques coups de pédales sont encore nécessaires pour les Josette, Joël, Ludovic, Brigitte, Simon, Philippe, afin d'obtenir les précieux trophées.

C'est au milieu des années 50 que ces brevets de tourisme ont été créés pour découvrir nos anciennes provinces françaises. Six hauts lieux touristiques ont été sélectionnés par département. Pour participer à ce jeu de piste à vélo il faut tamponner une carte de route ou prendre une photo comportant la localité de contrôle.

Lors de vos voyages itinérants ou de vos vacances prenez-vous au jeu et joignez l'utile à l'agréable car en plus de ramener des points au club pour le challenge de France vous visiterez de superbes sites ou villages.

Le brevet de cyclotourisme national requiert de pointer un site par département donc c'est un petit challenge sympa.

Ci-joint le lien de la fédération sur le règlement de ces brevets, pour les cartes de route adressez vous à Ludo.

https://ffvelo.fr/randonner-a-velo/ou-quand-pratiquer/les-plus-beaux-sites-de-france-bcn-bpf/sites-par-province


UN ADHÉRENT MIS À L'HONNEUR Serge POUPEL


TÉLÉTHON 2019


29 AOÛT 2019 - SORTIE JUMIÈGES 145KM


EVENEMENT

 

 

 

PARIS BREST PARIS

1.200KM en 65h40

félicitations

à notre copain

Hervé LARHER

La grande kermesse de Paris Brest Paris 2019 vient de se terminer et encore une fois les 6374 participants sur les 6674 inscrits ont pu apprécier l’enthousiasme suscité par la plus grande randonnée cyclotourisme de renommée mondiale.

Au départ d’un lieu champêtre, la Bergerie de Rambouillet 1500 Français et 6100 étrangers de 65 pays se sont élancés pour accomplir tout ou partie du périple puisque 1702 abandons ou hors délai ont été comptabilisés (27% des partants).

Le suivi planétaire de cette épreuve est indéniable puisque 168 pays ont utilisé le module de suivi de chaque participant consulté 292980 fois pendant PBP.

Ma famille et mes amis ont pu ainsi suivre ma trace et m’encourager tout comme ces spectateurs massés au bord des routes ou aux points d’accueil notamment à Dreux avec mes copains Dominique et Alain.

PBP c’est une ambiance particulière donnée par des encouragements multiples  qui nous fait avancer, ces images gardées en mémoire par les acteurs ou spectateurs de cette fête du vélo.

Un grand remerciement aux organiseurs et aux 2500 bénévoles des points accueil ou sur les routes pour assurer notre sécurité.

Après une participation en 1983, suivie de 2011 et 2015, pour 2019 les enseignements des deux dernières éditions seront mis à profit. Allégement des bagages au maximum, autonomie alimentaire autant que faire se peut pour éviter les pertes de temps aux points accueil

Cette année le vent contraire nous a accompagné pendant tout le parcours, pour l’aller j’ai pu profiter en partie de la protection de pelotons importants mais il fallait savoir décrocher si la vitesse était excessive pour ne jamais se mettre dans le rouge.

Les 2 arrêts d’une heure à Loudéac chez Martine et Daniel m’ont bien requinqué surtout au retour ou la douche et le changement vestimentaire ont été des plus bénéfiques.

Quoi de plus normal sur une telle distance, des routes parfois peu roulantes et un dénivelé important d’avoir à soigner les petits bobos des genoux, cuisses, périnée …, une fois la ligne passée c’est vite oublié.

Objectif atteint avec cerise sur le gâteau mon fils Clément qui habite Madagascar qui vient me chercher avec Catherine pour le retour en Normandie.

Hervé N°E166